mardi

Un instrument pour mieux communier





Bien chers frères et sœurs,

Le Monstre en Spaghetti Volant, répandant son incommensurable bienveillance dans l'esprit de ceux qui croient en Lui, a inspiré un de nos frères japonais pour concevoir l'ustensile ci-dessus.
Les plus maladroits d'entre nous, ainsi que ceux qui ne sont pas équipés de cuillères ou de main gauche pourront ainsi communier sans crainte de répandre de la sainte sauce tomate partout.

Que la Pâte soit avec vous.

3 commentaires:

El Capéo a dit…

Maître San, j'ai les plus grands doutes sur l'authenticité de cette histoire !
Ce nippon sadique par terroir, ne nous tent-il pas un piège raffiné avec supplice garanti pour les Pastafarians qui n'aurait pas de dentiers en titane amortis sur gel silicone haute densité ?

M'est avis que cet ustensile devrait rester prudemment un ustensile de service des Noodles Nids d'Hirondelles, pourquoi pas mais pas plus, alors.

San Kukai a dit…

Cher Maître Capéo,

Les Asiatiques ont ceci de particulier (outre leurs yeux bridés, leur regard fourbe, leurs ongles longs, leur queue de cheval, leur teint bistre, leurs toitures biscornues, leur kung fu, leurs baguettes, leurs pousse-pousse que l'on tire, leurs formules de politesse parfumées, leurs serviettes chaudes, leurs yakuza, leur riz, leurs chapeaux pointus, leur rire discret, leurs pantalons trop courts, leurs langues incompréhensibles, leurs religions compliquées, leur climat humide, leur amour du jeu de hasard, leurs sexes ridiculement petits, leurs sauces malodorantes, leur obséquiosité énervante, leur cruauté légendaire et leur cinéma aux scénarios débiles) qu'ils ont inventé les pâtes.

Soyons donc confiant envers les instruments qui vont avec.

RAmen

El Capéo a dit…

Bien Cher Maître Adoré,

je tacherais de méditer cette leçon, en relisant la parabole de Marc Aux Polos, en particulier son "épitre aux pâtres à pizza"...

RAmen.

Une erreur est survenue dans ce gadget