mercredi

Médaille d'or 2008 pour le généticien Jean Weissenbach





Selon Libé :

La médaille d'or 2008 du CNRS a été décernée au généticien Jean Weissenbach, à l'origine de la première carte génétique humaine à haute résolution. Cette carte, établie en 1996, est un outil de référence qui a permis de découvrir des centaines de gènes associés à des maladies génétiques, et de mettre au point des tests de dépistage.

Jean Weissenbach, 62 ans, a participé en outre au projet de séquençage du génome humain (le Genoscope, qu'il dirige depuis 1997, était responsable du séquençage du chromosome 14) et a mis au point des techniques exploratoires du génome d'organismes modèles, tels que ceux de la mouche drosophile (ou mouche du vinaigre) et du riz.

A la demande de l'Institut Pasteur, Weissenbach a séquencé l'anophèle, le moustique à l'origine du paludisme. Il a séquencé aussi la vigne, pour l'Institut national de la recherche agronomique (Inra), dans l'idée de créer des variétés de vignes résistantes aux pathogènes et de réduire l'utilisation des pesticides.
C'est lui qui a estimé en 2000 le génome humain à 30.000 gènes (on parle aujourd'hui de 25.000), au lieu des 100.000 jusque-là supposés.


Et c'est là que nous éclatons de rire. Ce soi-disant scientifique a été récompensé pour avoir ridiculisé d'un coup d'un seul tous ses collègues qui affirmaient des sornettes depuis des années avec leur histoire de génome à 100 000 gènes (pourquoi pas 200 000 ou un million…).
Comment peut-on faire confiance aux scientifiques, dont les affirmations péremptoires assénées à l'abri de leurs blouses blanches avec l'air compassé de ceux qui se croient supérieurs à des journalistes incultes qui prennent leur parole pour pain bénit sont quelques mois plus tard démenties par d'autres scientifiques plus amidonnés que les précédents ?

Heureusement, avec le Monstre en Spaghetti Volant, on évite de faire les malins et de se croire supérieurs au reste du monde. Nous, les Pastafaris, sommes les Élus, voilà tout. Et peu nous chaut le génome y su cuñado Bartolo. Nous savons tout ce qu'il faut savoir sur la Création et sur le Paradis et notre version n'a pas varié d'un iota depuis la Révélation. Quant au reste, le Monstre en Spaghetti Volant y pourvoira.

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget